Les rapports d’inspection thermique servent à communiquer les résultats et à générer des plans d’action, comme un ordre de réparation ou un contrôle renforcé de l’équipement. En général, un rapport inclut des images thermiques et numériques (lumière visible) ainsi que des informations comme la date et l’heure de l’inspection, l’emplacement des problèmes éventuels, et les numéros d’ordre de travail. Le plus important est le bref résumé décrivant les problèmes éventuels, leurs emplacements et leur criticité.

L’objectif principal de votre rapport est d’indiquer les anomalies. Mais n’oubliez pas que, si vous pouvez facilement voir ces anomalies, il se peut que les personnes qui lisent votre rapport n’aient aucune connaissance en thermographie. Il est donc judicieux d’utiliser le logiciel d’analyse thermographique et de rapport pour améliorer ces images afin de rendre les résultats plus visibles pour les personnes non expérimentées. Un expert en thermographie examine l’équipement avec une caméra infrarouge Fluke

Voici trois méthodes simples dont se servent les utilisateurs de caméras infrarouges pour améliorer les images thermiques :

  • Réglage du niveau et de la sensibilité. Chaque image thermique affichera un point chaud et un point froid, pouvant être problématique ou non. Vous pouvez réglez le niveau (point médian) et la sensibilité (différence entre les températures minimum et maximum) de votre image pour mettre en évidence la zone d’intérêt. Cette zone peut être, ou ne pas être, le point le plus chaud sur l’image.
  • Choix de la palette de couleurs adéquate. Les différences subtiles sont plus faciles à voir avec une palette monochrome comme les niveaux de gris ou l’ambre. Les palettes de couleurs très contrastées permettent de détecter plus rapidement les anomalies évidentes. Vous pouvez changer la palette sur la caméra ou sur le logiciel.
  • Combinaison d’images infrarouges et numériques. Si votre caméra thermique est dotée d’une caméra numérique intégrée, il est préférable de définir la combinaison sur 100 % thermique lorsque vous analysez le composant. La caméra numérique capturera quand même l’image visible en arrière-plan. Vous pouvez alors combiner les images infrarouges et numériques dans le logiciel avec un résultat mettant davantage en évidence les anomalies sur lesquelles vous voulez attirer l’attention dans votre rapport.